Avocats: derniers remparts des libertés?

21 janvier 2016
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

La maison du barreau a accueilli récemment entre ses murs une conférence de l’UJA intitulée  « Avocat(e)s : remparts des libertés » consacrée au rôle de ces chevaliers en robes noires dans la protection des libertés publiques. L’occasion de voir s’entrechoquer de nombreux témoignages d’avocats acteurs en la matière et de débattre de l’état d’urgence. Une « indispensable matinée » dixit la vice-bâtionnière Dominique Attias.

Les avocats présents, dans la salle comme à la chaire, sont venus discuter de l’état d’urgence, « un vaste débat » souligne Aminata Niakaté, présidente de l’Union des jeunes avocats (UJA) de Paris. Un régime qui s’apprête peut-être à faire son entrée dans la Constitution.

Emmanuel Daoud, membre du conseil de l’ordre ayant rédigé un rapport sur l’état d’urgence, est très inquiet. « Sur le plan symbolique, le message porté à travers le monde est désastreux: la France, patrie des droits de l’homme, demande la suspension de l’application des peines et entière de la CEDH…Quelle défaite ! « , propos tenus sur son blog intitulé  » Oh my code ! « , qu’il réitère devant ses confrères.

Veuillez télécharger le lien pour lire la suite de l’article:

http://www.affiches-parisiennes.com/avocats-derniers-remparts-des-libertes-5924.html

Article rédigé par : admin