Fini de gazouiller et de discriminer: Twitter est-il au dessus des lois pénales? Par Emmanuel DAOUD

15 janvier 2014
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Le succès de l'introduction en Bourse de Twitter incite à rappeler quelques évidences, alors que le réseau social vante à cette occasion son exemplarité et son respect des lois, en entonnant la mélodie de la RSE aux oreilles complaisantes des analystes financiers.

En vérité Twitter est devenu une vaste basse-cour numérique, voire une gigantesque poubelle d'où s'échappent les relents les plus nauséabonds (exemple: les récentes injures racistes à l'encontre de la Garde des Sceaux, et les déferlantes de haine que les hashtags #SiMaFilleRamèneUnNoir et #SiMonFilsestGay ou autres #UnbonJuif). On atteint un paroxysme avec la polémique déclenchée par Dieudonné et alimentée par Manuel VALLS.

Emmanuel DAOUD, Avocat à la cour, cabinet VIGO

Veuillez cliquer sur le lien :

 

http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-daoud/liberte-dexpression-twitter_b_4568055.html?utm_hp_ref=tw

Article rédigé par : Emmanuel Daoud