Maroc-France, la justice en panne

26 juin 2014
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

S'estimant humilié par la convocation de l'un de ses haut dignitaires par un juge français, le Maroc a suspendu tous ses accords judiciaire avec la France. Les conséquences sont lourdes. Décryptage.

Il est des incidents diplomatiques aux conséquences fâcheuses. Ainsi en est-il de la brouille qui oppose la France et le Maroc depuis fin février à la suite de la convocation  du patron du contre-espionnage du royaume par un juge français. une démarche qui a particulièrement déplu à Rabat, où l’événement a été vécu comme une humiliation. En réaction, le 26 février, le ministère de la justice marocain annonçait " la suspension de l'exécution de tous les accords de coopération judiciaire avec la France".

 

Veuillez télécharger le PDF afin de lire la suite de l'article:

Article rédigé par : admin