Procès civis/Semita: Michel Fontaine échappe encore à l'inéligibilité

03 juillet 2012
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Jugé une deuxième fois dans l'affaire  des marchés informatiques truqués de la civis/Sémita, Michel Fontaine a échappé à la peine d'inéligibilité requise à son encontre. La cour d'appel a cependant condamné le sénateur-maire de Saint-Pierre à 4 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Ses partisans ont néanmoins fêté la victoire du "patron".


Veuillez télécharger le pdf pour lire la suite de l'article:

Article rédigé par : admin