Le Parisien: Procès du Carlton, l'argumentaire de "Dodo la Saumure" vire à la tragi-comédie

10 février 2015
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

La figure truculente de Dominique Alderweireld , mieux connu sous le sobriquet de « Dodo la Saumure », a fait une entrée en scène remarquée au quatrième jour du procès de proxénétisme dit du « Carlton » ce jeudi, devant le tribunal correctionnel de Lille

Etrange ambiance au quatrième jour du procès de l' »affaire Carlton », ce jeudi, au tribunal correctionnel de Lille.

Alors que les juges devaient entendre la version du souteneur Dominique Alderweireld, la salle oscille entre rires incontrôlés et larmes à l’oeil. Ledit « Dodo la saumure » est en effet un personnage volubile, qui manie volontiers le verbe et l’humour. Son argumentaire, pour tenter de se dédouaner sur ses co-prévenus, a fait sourire l’assemblée jusqu’à ce qu’il soit confronté à celui de Jade, une ex-prostituée qui raconte avec gravité ses « activités » au sein des clubs de Dodo, aux nom tout aussi exotiques que celui de son propriétaire.

 Veuillez télécharger le PDF pour lire la suite de l’article

Article rédigé par : admin