Procès du Carlton: le témoignage qui blanchit DSK

08 février 2015
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Emmanuel Riglaire, l'un des quatorze prévenus, a dénoncé une affaire montée pour "cueillir" l'ancien président du Fonds monétaire internationale

"Cueillir" Dominique Strauss-Kahn. Voilà quel était l'objectif final du dossier de l'affaire de proxénétisme dite du Carlton, a affirmé vendredi l'un des quatorze prévenus devant le tribunal de Lille, Emmanuel Riglaire. "Tout est orchestré, tout est organisé", assure le prévenu Riglaire, redevenu le temps d'une longue tirade l'habitué des tribunaux qu'il est en sa qualité d'avocat. Il a dénoncé une affaire montée dans le but de "cueillir" l'ancien président du Fonds monétaire internationale.

 

" C'est la destruction d"un presque candidat à la présidentielle quand il est mûr", ajoute-t-il. "Je pense qu'il n'y a pas eu de complot contre un homme politique au départ, mais que cela le devient après", a-t-il expliqué, prévenant le tribunal de Lille qu'il allait  être "un peu long". Emmanuel Riglaire a pris la parole pour se défendre contre le témoignage à charge de Mounia à la barre vendredi et également "principale accusatrice de Dominique Strauu-Kahn", souligne-t-il.

 

Veuillez télécharger le PDF pour lire la suite de l'article:

Article rédigé par : admin