Procès du Carlton: les origines troubles de l'enquête

07 février 2015
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Parmi les avocats des quatorze pérvenus pour proxénétisme aggravé, certains s'interrogent sur le contenu d'enquêtes menées avant la procédure judiciaire. Ils dénoncent une violation du droit à un procès équitable.

 

Les avocats de la défense sont-ils de simples gesticulateurs lorsqu'ils tentent de "pilonner" une procédure d'enquête qu'ils estiment inéquitable? Le 2 février, s'est ouvert le procès du Carlton. Me Olivier Bluche, conseil de l'un des prévenus pour proxénétisme aggravé, a déposé une requête en nullité estimant que des éléments de l'enquête avaient été dissimulés (V. Dalloz actualité, 3 fév. 2014, obs. M. Babonneau). Il est suivi par d'autres avocats, dont Henri Leclerc, Hubert Delarue, Eric Dupond-Moretti ou encore Sorin Margulis.  " Un procès équitable, est un procès qui se tient au terme d'une procédure où l'on ne triche pas", plaide alors Olivier Bluche. Il n'en démord pas.

 

Veuillez télécharger le PDf pour lire la suite de l'article:

Article rédigé par : admin