Procès Lantieri - Cercle Concorde V

30 mai 2013
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Les divergences de vue sur la gestion de l’établissement avaient conduit à marginaliser Edmond Raffali, jusqu’à ce que les rôles soient renversés lors d’un coup de force venu de l’île.

Présidente de la VIe chambre correctionnelle du TGI de marseille, vouée à la délinquance économique et financière, Mme Christine Mée a poursuivi hier l’exploration des coulisses du Cercle Concorde.

un établissement de jeu du IXe arrondissement de Paris, soupçonné d’avoir été, de l’été 2006 à fin 2007, une lessiveuse d’argent sale du banditisme méridional. Seul détenu, parmi les vingt prévenus dans cette affaire, le Bonifacien Paul Lantieri ne veut pas de l’étiquette de patron occulte du cercle parisien. Et encore moins de la casquette de porteur des intérêts des investisseurs du milieu corso-marseillais.

 

Veuillez télécharger le PDF pour lire la suite de l’article:

Article rédigé par : admin