Procès Lantieri - Cercle Concorde VI

04 juin 2013
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Roland Cassone assure n'avoir eu aucun intérêt dans le cercle de jeux et n'être pas intervenu comme juge de paix.

A quoi ressemble un parrain ? A Roland Cassonne qui, devant le tribunal, manie l'humour, l'arrogance et même l'intimidation ? A un prévenu que les autres écoutent religieusement, dans un silence d'allégeance ? Etonnant moment au procès du cercle de jeux Concorde que l'interrogatoire de cet homme de 69 ans, qui se décrit  comme un retraité du bâtiment de 850 euros par mois ( y compris l'invalidité). et que tout le monde voit comme un patrons du milieu marseillais.

 

Veuillez télécharger le PDF pour lire la suite de l'article:

Article rédigé par : admin