France bleu : Affaire Denko Sissoko à Châlons, la plainte des parents classée dans suite

23 juin 2017

La plainte des parents de Denko Sissoko, ce jeune migrant malien retrouvé mort le 6 janvier 2017 à Châlons-en-Champagne en contrebas du foyer dans lequel il était hébergé, a été classée sans suite. Le procureur de la République s’explique.

« Classement sans suite », voilà ce qu’a annoncé le procureur de la République de Châlons-en-Champagne ce mercredi à propos de la plainte des parents de Denko Sissoko, ce jeune migrant malien qui a trouvé la mort le 6 janvier après avoir chuté du 8ème étage du foyer Bellevue où il était hébergé par le Service d’accueil des mineurs isolés étrangers (SAMIE).

En mars, les parents de Denko Sissoko qui vivent au Mali ont porté plainte  contre X pour homicide involontaire, mise en danger de la vie d’autrui, estimant qu’il y avait eu des manquements dans la prise en charge du jeune migrant.

La plainte est donc classée sans suite par le parquet de Châlons mais l’avocat des parents de Denko Sissoko ne compte pas en rester là. Contacté, Maître Emmanuel Daoud précise :

« on ne peut se satisfaire de cette réponse… il est vraisemblable que les parents vont porter plainte auprès d’un juge d’instruction avec constitution de partie civile ».

Veuillez cliquer sur le PDF pour accéder à l’article :

Affaire Denko Sissoko

Article rédigé par : admin