Interview d'Emmanuel Daoud sur les pratiques d'espionnage industriel

13 avril 2011

Turbomeca, filiale du groupe Safran, serait à son tour victime d’espionnage industriel, selon le quotidien Le Monde. Durant huit mois, la messagerie du groupe aurait été infiltrée et des discussions techniques et financières auraient été copiées. L’enquête aurait déjà conduit à une dizaine de gardes à vue ces dernières semaines.

 Emmanuel Daoud,associé du cabinet Vigo et qui vient de publier un ouvrage sur le risque pénal en entreprise, répond aux questions d’option Droit & Affaires.

 Veuillez télécharger le PDF pour lire l’interview :

Article rédigé par : admin