Le Figaro : suspension levée pour un avocat mis en examen pour financement du terrorisme

06 juin 2019
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

L’avocat parisien Bruno Vinay, récemment mis en examen pour «financement du terrorisme», a vu sa suspension d’exercer levée par le conseil de l’ordre, mais le parquet général a fait appel de cette décision, ont annoncé lundi ses avocats.

Me Vinay, qui a notamment défendu plusieurs djihadistes français partis rejoindre le groupe État islamique (EI) en Irak et en Syrie, est soupçonné d’avoir versé de l’argent à un intermédiaire censé exfiltrer un djihadiste français et sa famille depuis Mossoul assiégée. A la demande des juges d’instruction qui l’ont mis en examen mi-janvier, le conseil de l’ordre avait suspendu l’avocat pour quatre mois, éventuellement renouvelables.

Mais le 23 avril, «le conseil de l’ordre a mis un terme à cette suspension de manière anticipée et avec effet immédiat», ont annoncé ses avocats Emmanuel Daoud et Laure Heinich, dans un communiqué. Le parquet général a cependant formé un appel qui sera examiné le 13 juin, précise le communiqué qui dénonce «la méconnaissance du ministère public des principes essentiels de la profession d’avocat qui nous imposent d’exercer celle-ci avec humanité (…)».

Veuillez cliquer sur le lien afin de lire la suite de l’article : 

Suspension levée pour un avocat mis en examen pour financement du terrorisme

Article rédigé par : agence.majba