Libération : L’AMA condamnée en appel pour atteinte à la présomption d’innocence d’Habib Cissé

02 février 2018
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

La cour d’appel de Paris a confirmé mercredi la condamnation de l’Agence mondiale antidopage pour atteinte à la présomption d’innocence d’Habib Cissé, ex-conseiller du patron de l’athlétisme mondial, mis en examen dans l’enquête sur un scandale de corruption pour couvrir des athlètes russes dopés.

La cour d’appel a confirmé un jugement qui, en octobre 2016, avait condamné l’Agence et le président de la commission qui avait produit un rapport litigieux, l’avocat canadien Richard W. Pound. Tous deux devront verser solidairement 8.000 euros de dommages et intérêts à Habib Cissé, et 10.000 euros pour les frais de justice.

En cause, un rapport accablant daté du 14 janvier 2016. M. Cissé y était notamment décrit comme étant «au cœur des manigances visant à perturber la gestion des résultats de l’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme, ndlr), tentant ainsi de dissimuler les infractions aux règles antidopage commises par les athlètes russes», et ayant «participé à la conspiration visant à extorquer des fonds à des athlètes en dissimulant, retardant ou éliminant les sanctions disciplinaires prononcées contre les athlètes russes».

Veuillez cliquer sur le lien pour lire la suite de l’article :

L’AMA condamnée en appel pour atteinte à la présomption d’innocence d’Habib Cissé

Article rédigé par : admin