Renault: faute inexcusable.

17 juillet 2011
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Emmanuel Daoud a été interrogé par le bimestriel Protection Individuelle & Collective au sujet de la faute inexcusable de Renault dans le suicide d’un ingénieur en 2006, qui a été reconnue mi-mai par la cour d’appel de Versailles. Celle-ci a imputé la dégradation de la santé psychique du salarié à l’organisation du travail et à la défaillance du management.

Veuillez télécharger le pdf pour lire l’article:

Article rédigé par : admin