Areva condamnée pour la mort d'un salarié d'une mine nigérienne: une décision en demi-teinte

10 août 2012
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Le tribunal des affaires de Sécurité sociale de Melun a considéré, le 11 mai dernier, que la société Areva NC (ci après "Areva") avait commis une faute inexcusable dans le cadre du décès de monsieur Venel, salarié de la société nigérienne Cominak.
Plus précisément, Areva, qui vient aux droits de la société Cogema, est actionnaire de la société Cominak (la compagnie minière d'Akouta) exploitant depuis 1974 la mine d'uranium d'Akokan, située dans le département d'Arlit (Niger) , ainsi qu'une usine de traitement du minerai.

Christine CARPENTIER, Avocat à la cour, cabinet VIGO

Veuillez télécharger le pdf pour lire la suite de l'article:

Article rédigé par : Christine Carpentier