La Cour de Cassation recadre le périmètre de l'alerte des systèmes d'alerte professionnelle

06 avril 2010
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Dans un arrêt du 8 décembre 2009, la Cour de Cassation s’est prononcée pour la première fois dans un litige lié à un « dispositif d’alerte professionnelle », plus connu sous le nom de whistlebowling.

Emmanuel Daoud et Emilie Bailly, avocats au Barreau de Paris

 

Téléchargez le fichier PDF pour lire l’article

Article rédigé par : Emmanuel Daoud