La responsabilité des chirurgiens plasticiens

19 janvier 2012
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Dans quelle mesure la responsabilité professionnelle des chirurgiens peut-elle être engagée dans le scandale des prothèses mammaires PIP ? La responsabilité des chirurgiens plasticiens va s'apprécier au regard de l'état de leurs connaissances: savaient-ils que les prothèses PIP avaient fait l'objet d'alertes auprès de l'Afssaps et qu'il existait un risque accru de rupture de ces implants? Pouvaient-ils par ailleurs suspecter la nocivité du produit en se rapportant à sa notice d'utilisation? Ce dernier point est peu probable puisqu'il semblerait que la société PIP n'ait pas communiqué la composition exacte de son «gel maison».



Veuillez télécharger le PDF pour lire la suite de l'article:

 

Article rédigé par : admin