La mise en place d'une démarche de responsabilité sociétale dans un cabinet d'avocats: retour d'expérience du cabinet Vigo

04 mars 2016

Julie Ferrari , Avocat disposant d’un expertise en matière RSE, livre à Dalloz Avocat, son expérience  suite à la mise en place d’une démarche de responsabilité sociétale au sein du cabinet Vigo dont elle est associée.

Pourquoi votre cabinet s’est-il engagé dans une démarche d’évaluation en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ?

L’attachement aux droits de l’homme, au respect de l’environnement n’est pas nouveau pour les membres du cabinet Vigo, et précédait même la création du cabinet. Cela fait partie de l’ADN de Vigo. C’est donc naturellement que nous avons développé une expertise en matière RSE dans l’intérêt de nos clients.

Du reste et afin d’accompagner ces derniers le plus efficacement possible, nous avons décidé de prendre l’engagement d’assumer, nous aussi, la responsabilité de l’impact de nos décisions sur les domaines couverts par la RSE et d’en rendre compte.

Lorsqu’en 2013, l’Ordre de Paris a été évalué sur le référentiel ISO 26000 et s’est lancé, en partenariat avec l’AFNOR, dans la promotion de la responsabilité sociétale au sein des cabinets, il a proposé aux avocats du Barreau de Paris qui souhaitaient faire reconnaître leur démarche de RSE au sein de leur cabinet de les accompagner. Il fallait alors présenter une candidature, et si l’Ordre retenait cette candidature, en fonction de critères qu’il avait fixé, cette évaluation et cet accompagnement étaient en partie fiancés par l’Ordre. Nous avons donc saisi cette occasion et avons donc déposé un dossier, qui a été retenu, et avons bénéficié d’une aide de 50% des frais engagés.

Veuillez télécharger le PDF pour lire la suite de l’article

 

Article rédigé par : admin